Kali au Kalevala

 

Teisko – Ruovesi 55km (pas mal...)

A 2km de l'arrivée au camping, 2e problème sur le vélo de Quentin dans une descente pleine de graviers, la carriole fait un gros dérapage, parents effrayés, Kali confiante ne bouge pas.
Arrivés au camping qui se trouve sur une île, Quentin et Kali font trempette dans le lac

c'est pas bien chaud!

Kali fait un câlin à un lama qui lui lèche les pieds et joue sue un cheval à ressort...

à cheval! il y a aussi la version in motion, mais pas possible de la télécharger, dommage elle est très drôle ;)


Nous nous payons le luxe de faire tourner une machine à laver: 5€.
Nous avons sympathisé avec un couple d'allemands parlants un peu français, ils vivent et travaillent à Helsinki depuis 2 ans et n'ont pour le moment que 2 amis finlandais... le contact avec la population n'est pas aisé!

Ruovesi – Virrat
Etape tranquille, nous partons après le repas de midi.

non non pas d'encyclopédie à crédit!

 

Arrivés dans un camping très calme, 2 ou 3 bonjours plus tard qui restent sans réponse, je m'énerve un peu des manières finnoises et de « ces handicapés de l'expression ». Désolée ce n'est pas sympa mais trop c'est trop!!!!
Tout en poussant mon coup de gueule nous installons notre petit chez nous dans un grand champ, où nous sommes seuls... jusqu'à ce qu'une famille de « Jackie moumoutte » finlandaise: 2 caravanes, 1 van tunning et 5 chiens s'installe à 2m (au sens propre) de notre tente sur un champ qui fait bien 1 hectare, nous voilà aux anges!!!!
Nous avons le droit, en prime, à une pluie battante toute la nuit. Pourquoi la Finlande déjà???

Départ tôt, 9h... car grosse étape en perspective. Riants et roulants fort bien, merci Kali pour cette méga sieste qui nous permet de rouler à vive allure et de faire nos 65km.

  pas de road trip sans route 66
Le paysage est un peu monotone mais en contre partie il y a peu de voitures ce qui est bien agréable.
Après un dialogue anglais/finnois et mains avec une très sympathique caissière nous arrivons à Palavas-les-Flot(e)s, camping usine avec des centaines de caravanes alignées, seule tente nous sommes relégués de l'autre côté de la route, c'est pas plus mal mais ce la ne nous empêche pas de profiter du super balloche un chouille ringard, ni des annonces au mégaphone ( très camp militaire).
Nous essuyons un bel orage, mais imperturbable le finlandais profite de son bel été... Un peu de beau temps remonterait notre moral de latins!
Sans ça, le personnel est super sympa.

miss cambouie


Peräseinäjoki – Seinäjoki 30km
Petite étape, nous partons très tard après le déjeuner de Kali, vers 13h. Nous arrivons tôt au camping, qui n'est vraiment pas cher: 10€. Quentin boit sa première bière depuis notre arrivée, une Lapin Kulta, 4,5°, Quentin est un peu bourré.
Nous plantons notre tente, à notre insu, en plein milieu d'un camp de gitans de Lester, oups.
Kali, aujourd'hui, a été très calme, elle a joué toute seule un long moment, ce qui n'arrive presque jamais, pendant que nous faisions une sieste. Peut-être s'habitue-t-elle doucement à la vie en solo avec les parents...


Publié à 18:57, le 28/07/2009, dans Finlande, Virrat
Mots clefs :
.. Lien


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

La carte des lieux visités







Rubriques

Bordeaux Madrid ete 2011
Finlande
Preparation
Slovenie et Croatie
Suede

Derniers articles

Ete 2013
Eté 2012
Ete 2011
Sans titre
J+13

Menu

Rando cycles
Grandir autrement
Info Pankki
Provelo
Agir21
Info Finlande
Eurovélo
Finlandssecrets

Amis