Kali au Kalevala

Iles d'Ålande

 

Visite de la kyrka (église) Saint -Michel

Nous laissons nos bagages au camping et partons légers visiter cette église en bois datant de 1400 avant IKEA , qui se trouve à une vingtaine de kilomètres.

A notre arrivée, une odeur de cire à épiler flotte dans l'air! Le prêtre serait-il en train de se faire les mollets? Et bien non ce sont les tuiles en bois que l'on recouvre de cire pour l'étanchéité.

C'est une petite église, dont les voûtes sont peintes, très agréable et paisible, elle a deux orgues dont un est très rustique probablement fait par un charpentier...

Au retour, Quentin attèle la carriole de Kali à mon vélo... et bien il a du mérite car c'est très lourd, dans les cotes on a l'impression que quelqu'un retient le vélo et lorsque le vent souffle c'est encore pire... Quentin profite de sa légèreté et roule avec le plaisir retrouvé du vélotaffeur.

Soirée autour du grilli où nous nous régalons une fois de plus devant un paysage magnifique: forêt, rochers et mer.

 

Singö- Storby

Départ tôt pour avoir le bateau de 10h et étant toujours à 6km du port. A notre arrivé nous apprenons que le ferry est complet, le prochain est à 15h, nous voulons donc réserver nos places pour ne pas attendre en vain, or avec les vélos nous devons embarquer avec les voitures mais sans moteur nous ne pouvons pas réserver de places il nous faut revenir à 14h sans garantie... les bras nous en tombent. Nous nous apprêtons à passer les 5heures à venir à grommeler, lorsqu'une dame entame la conversation, elle nous propose d'aller avec elle au marché aux puces du village, puis d'aller chez elle pour recharger nos appareils! C'est Helen, une finlandaise suédophone qui vie à Stockholm depuis 30 ans, et qui a une maison de vacances à Grisslehamn, nous sympathisons et restons quelques heures chez elle. Elle nous donne son n° à Stockholm pour qu'on l'appelle à notre arrivée!

Nous nous pointons à 13h au port, achetons nos places et poirotons!

Le ferry cette fois-ci est bien plus agréable est spacieux, Kali joue librement et la traversée se passe très bien.

  hips!

  notre campement, sympa!

 



Publié à 21:15, le 12/08/2009, dans Finlande,
Mots clefs :
.. Lien


bilan de notre séjour en Finlande


12 jours, dont 10 à vélo, 438 km parcourus soit 6h en voiture...

Les trucs qui fâchent:
- Population peu causante, austère frisant souvent l'impolitesse (selon nos critères latins) : les finlandais vous ignorent purement et simplement. Nous avons pu discuter avec 5 personnes: 3 étaient allemands et 2 jeunes finlandais rasta dont un vit en Hollande, ça fait pas beaucoup.
- La Finlande n'est pas une destination pour les amoureux de la bronzette en maillot: froid et pluie garantis, même si nous avons quelques belles journées ensoleillées.
- Tout est payant et ce n'est pas donné, la vie est un peu plus chère qu'en France.
- Les insectes, dont des moustiques de toutes sortes (nous ne soupçonnions pas l'existence d'autant d'espèces).
- Les saucisses spongieuses, qui se font grillées sur les grilli de toute la Finlande, pas la peine de goûter leur passion pour ces saucisses est incompréhensible.

Les trucs qui nous font venir:
- La nature luxuriante et omniprésente
- La tranquillité, les finlandais vivant sur le principe de vivre et laisser vivre, on se sent vraiment libre. Et malgré leur excessive réserve ils sont toujours bienveillants.
- Pour les cyclistes: des pistes cyclables dans toutes les villes et villages, parfois qui les relient entre eux; et des automobilistes attentifs et bienveillants, même sur les grosses nationales.
- Des camping vraiment clean souvent avec cuisine équipée et tous équipés de grilli (BBQ amélioré)
- De l'eau pure every where
- la possibilité de parler anglais avec presque tout le monde (ouf car le finnois ne s'apprend pas en quelques jours) à nuancer pour les endroits éloignés des pôles touristiques, il vous reste les mains et  les autres langues, pour nous l'espagnol par deux fois!
- Le paradis pour pêcheurs et plaisanciers
- Possibilité de lire sous la tente jusqu'à 2h du matin sans lampe de poche
- Les amateurs de boissons alcoolisées trouveront ici toujours un compagnon de beuverie, dès les 1eres heures du jour.


Publié à 20:32, le 28/07/2009, dans Finlande, Vaasa
Mots clefs :
.. Lien


 

Teisko – Ruovesi 55km (pas mal...)

A 2km de l'arrivée au camping, 2e problème sur le vélo de Quentin dans une descente pleine de graviers, la carriole fait un gros dérapage, parents effrayés, Kali confiante ne bouge pas.
Arrivés au camping qui se trouve sur une île, Quentin et Kali font trempette dans le lac

c'est pas bien chaud!

Kali fait un câlin à un lama qui lui lèche les pieds et joue sue un cheval à ressort...

à cheval! il y a aussi la version in motion, mais pas possible de la télécharger, dommage elle est très drôle ;)


Nous nous payons le luxe de faire tourner une machine à laver: 5€.
Nous avons sympathisé avec un couple d'allemands parlants un peu français, ils vivent et travaillent à Helsinki depuis 2 ans et n'ont pour le moment que 2 amis finlandais... le contact avec la population n'est pas aisé!

Ruovesi – Virrat
Etape tranquille, nous partons après le repas de midi.

non non pas d'encyclopédie à crédit!

 

Arrivés dans un camping très calme, 2 ou 3 bonjours plus tard qui restent sans réponse, je m'énerve un peu des manières finnoises et de « ces handicapés de l'expression ». Désolée ce n'est pas sympa mais trop c'est trop!!!!
Tout en poussant mon coup de gueule nous installons notre petit chez nous dans un grand champ, où nous sommes seuls... jusqu'à ce qu'une famille de « Jackie moumoutte » finlandaise: 2 caravanes, 1 van tunning et 5 chiens s'installe à 2m (au sens propre) de notre tente sur un champ qui fait bien 1 hectare, nous voilà aux anges!!!!
Nous avons le droit, en prime, à une pluie battante toute la nuit. Pourquoi la Finlande déjà???

Départ tôt, 9h... car grosse étape en perspective. Riants et roulants fort bien, merci Kali pour cette méga sieste qui nous permet de rouler à vive allure et de faire nos 65km.

  pas de road trip sans route 66
Le paysage est un peu monotone mais en contre partie il y a peu de voitures ce qui est bien agréable.
Après un dialogue anglais/finnois et mains avec une très sympathique caissière nous arrivons à Palavas-les-Flot(e)s, camping usine avec des centaines de caravanes alignées, seule tente nous sommes relégués de l'autre côté de la route, c'est pas plus mal mais ce la ne nous empêche pas de profiter du super balloche un chouille ringard, ni des annonces au mégaphone ( très camp militaire).
Nous essuyons un bel orage, mais imperturbable le finlandais profite de son bel été... Un peu de beau temps remonterait notre moral de latins!
Sans ça, le personnel est super sympa.

miss cambouie


Peräseinäjoki – Seinäjoki 30km
Petite étape, nous partons très tard après le déjeuner de Kali, vers 13h. Nous arrivons tôt au camping, qui n'est vraiment pas cher: 10€. Quentin boit sa première bière depuis notre arrivée, une Lapin Kulta, 4,5°, Quentin est un peu bourré.
Nous plantons notre tente, à notre insu, en plein milieu d'un camp de gitans de Lester, oups.
Kali, aujourd'hui, a été très calme, elle a joué toute seule un long moment, ce qui n'arrive presque jamais, pendant que nous faisions une sieste. Peut-être s'habitue-t-elle doucement à la vie en solo avec les parents...



Publié à 18:57, le 28/07/2009, dans Finlande, Virrat
Mots clefs :
.. Lien


 

Etape de 40km bouclée à 14h30, nous commençons à prendre du plaisir. Le temps est beau, mise à part une grosse averse savament éviter dans une station service.

me gusta la gazolina!

 

Kali a joué sur la petite plage du grand lac Pälkäne (on y a perdu son traitement homéo préventif ;(  )ellefait une petite dizaine de pas toute seule à condition d'avoir une bonne raison de se déplacer. Léger déboire avec cette langue qui nous est totalement hermétique : j'ai acheté du saumon... aux crevettes... je suis allergique et Leyla n'aime pas ça!

 



Publié à 19:34, le 24/07/2009, dans Finlande, Hämeenlinna
Mots clefs :
.. Lien


 

Pälkäne – Teikos 45km

Nous commençons à avoir notre petit rythme que nous avons adapté sur celui de Kali. Oui nous pensions avant notre départ pouvoir faire entre 50km (pour le petites journées) et 80km (our les bonnes) estimations qui conviennent lorsqu'on n'a pas d'enfant. Avec enfants, 50km est une grosse étape, nous oscillons pour le moment entre 35 et 45 km/jour.
Cela fait une semaine que nous sommes arrivés en Finlande, nous n'avons pas encore testé le camping sauvage, le confort du camping nous appelle tous les soirs! Mais en montant vers le nord, les campings se faisant plus rares, il semble que nous ne pourrons y échapper très longtemps.

  un peu chargée, non?!


Kali regarde de plus en plus les autres enfants, ce matin elle a tenté de suivre à 4 pattes une petite fille, nos petits coeurs de parents se sont serrés :( C'est bien papa et maman pour soi toute seule, mais un copain/copine ou un frère/soeur c'est plus rogolo!!! on y pensera...

 

 



Publié à 09:49, le 24/07/2009, dans Finlande, Pälkäne
Mots clefs :
.. Lien


{ Page précédente } { Page 1 sur 3 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

La carte des lieux visités







Rubriques

Bordeaux Madrid ete 2011
Finlande
Preparation
Slovenie et Croatie
Suede

Derniers articles

Ete 2013
Eté 2012
Ete 2011
Sans titre
J+13

Menu

Rando cycles
Grandir autrement
Info Pankki
Provelo
Agir21
Info Finlande
Eurovélo
Finlandssecrets

Amis